« Escapade Créative »… nouveau projet on the road !

Le temps file, le temps file, et je n’ai même plus le temps de partager les aperçus des nouveaux projets par ici avant de les glisser dans mes valises pour partir en crop !

Alors aujourd’hui je me rattrape, avec ce projet proposé en atelier à Vieux-Condé il y a 3 semaines, pendant un week-end de folie !

Balade Creative 0000 bannière

Et je me suis dit que ça vous amuserait peut-être d’avoir un petit aperçu des coulisses de la création d’un projet, quelles sont les étapes avant qu’il arrive entre vos mains, le jour J ? Dans ce cas installez-vous confortablement, je suis motivée pour écrire un long post 😉

La première étape, c’est le choix du kit :

Alors ici, j’avoue, ça n’a pas été le plus compliqué, puisque je suis partie de la collection Echappée Belle dessinée de mes petites mains (l’Encre & l’Image). Mais je voulais un rendu moins estival, alors j’ai volontairement adouci le combo en ne sélectionnant que les papiers bleu-beige-marine. Et j’y ai ajouté un superbe fond gris bleuté de la collection Embruns (Mes Petits Ciseaux), pour renforcer l’ambiance « voyage ».

Les papiers

Une fois le kit sélectionné, commandé, réceptionné, je commence à réfléchir au projet (je ne commence jamais un projet tant que je n’ai pas tous les kits à la maison : trop dur ensuite de gérer les réassorts si une ref venait à manquer) – parfois, je peux attendre des mois, voir des années pour scrapper un kit : j’attends de trouver LE projet pour lequel il sera juste parfait. Ca explique aussi pourquoi quand il n’y a plus de kits, eh bien il n’y en a plus, et j’arrête de proposer le projet LOL).

En général, je commence par fouiller dans mes placards, mes tiroirs, pour chercher les encres, peintures ou autres mediums qui s’accorderont aux couleurs du kit. C’est ce qui détermine ensuite le choix des techniques utilisées. Ici, j’ai sélectionné des aquarelles Sennelier (turquoise de Phtalo, Gris de Payne, Bitume), des encres Distress (Pumice Stone, Peacock Feathers), des pigments « Infusion » de Paper Artsy (A Bit Jaded, In the Navy), et une encre Versafine (Warm Breeze) pour pouvoir tamponner et aquareller sans difficulté.

zoom 11

Ensuite, à partir de ces produits, je commence à faire des tests de fonds de pages qui pourront se coordonner aux papiers imprimés. C’est à cette étape que je commence à réfléchir à la série de photos qui ira dans le projet (ça me permet de sélectionner les tampons que j’utiliserai pour réaliser les fonds). Pour ce mini, le choix s’est porté sur les photos faites durant un stage mi-scrap, mi-dessin, mi-découverte de la Bretagne  entre copines (oui, je sais, ça fait trois demi, mais quand on aime, on ne compte pas !)

zaperçu 2bis

Assez rapidement, j’essaye de réaliser la couverture : elle est directement liée au format des pages et au thème des photos. Et puis elle dépend aussi des envies du moment 😉 Cette fois-ci, j’avais une grosse envie de tissu, mais aussi de patouille, alors j’ai sorti la machine à coudre, le fil à broder, la gaze, le gesso, un joli tampon « voyage » de Florilèges, et j’ai essayé d’assembler tout ça ! Vous avez vu la jolie breloque « avion » d’Ephemeria ? J’adore ce genre de petit détail qui vient apporter la touche finale ❤

zoom 10

Maintenant que le projet est bien lancé, je peux imprimer les photos, et m’amuser à trouver pour chaque page l’association encres / aquarelles / imprimés / motifs qui prolongera le mieux le thème et l’ambiance. Il faut juste que je pense à m’arrêter à un moment, histoire que l’atelier puisse tenir sur une journée, et pas sur une semaine 😉

zoom 8

J’adore mixer anciennes et nouvelles collections de tampons, et parfois ressortir des petites pépites comme ce tampon Kesiart que j’adore.

zoom 4

Pour une semaine entre filles, les Poupettes s’imposaient aussi  !!! Juste une petite touche de rose-rouge pour que l’album ne soit pas trop monotone.

zoom 5

Et comme les scrappeuses de Vieux Condé ont été très patientes pour les visuels (mais vraiment trèèèès patientes), j’ai même pu glisser dans mon projet quelques nouveautés tampons pas encore sorties (mais maintenant elles arriiiivent : sortie officielle lundi 18 novembre 😉 )

zoom 2

zoom 6

zaperçu 3

Bon, j’avoue, une fois le projet fini, il reste encore quelques étapes, et ce ne sont pas forcément les plus funs LOL .

A commencer par le scan de toutes les pages, quelques photos de détails si nécessaire – une fois retouchées pour que les couleurs soient rendues au mieux, elles me permettent de réaliser le visuel que je mets sur les tables pendant l’atelier, et que j’envoie ensuite aux participantes à l’issue de la crop. Ce n’est pas une fiche technique détaillée : ce serait trop long et compliqué d’expliquer par écrit toutes les étapes des projets – et puis toutes les infos techniques sont données en direct et en démo pendant l’atelier : c’est bien plus parlant 😉

Il faut aussi assembler les kits, et ça, ça peut vite être très looooong snif –

Et puis, quand le jour J approche, rassembler le matériel nécessaire à l’atelier (que j’ai noté au fur et à mesure dans un cahier, histoire d’être sûre de ne rien oublier – mais même comme ça je ne suis jamais sûre à 100 % LOL). Tout emballer, pour être sûre que rien ne s’abime pendant le trajet (vive les boîtes Soluscrap et ma grosse valise rose, je n’ai pas trouvé mieux pour l’instant !!! )

Valise

Lorsque tout fonctionne comme il faut, le transporteur vient récupérer le joli bébé de 30 kg à l’atelier le lundi après-midi, et elle arrive à destination le mardi matin, mais bon, ça ne marche pas toujours aussi bien, sinon ce serait trop beau LOL

Et ensuite, il faut que moi aussi je parvienne à destination ! Et là non plus ça ne fonctionne pas toujours comme il faut, en particulier ce week-end là où j’ai cumulé quand même plus de 10h de retard SNCF sur le trajet aller-retour. Sic.

Mais ensuite, une fois sur place, une fois le matériel déballé, les kits distribués,

ce n’est QUE DU BONHEUR !!!! 

Crop 2Crop 3Crop 1

A chaque fois, des week-ends de folie, des surprises, de belles rencontres, des retrouvailles… et je me dis que j’ai bien de la chance de pouvoir faire ce joli métier, et que vous soyez toujours au rendez-vous, après toutes ces années !!!!

Merci à toutes, pour votre patience, votre gentillesse, votre accueil, les heures que vous passez à organiser ces rencontres, et la bonne humeur que vous glissez toujours dans vos bagages lorsque vous venez me retrouver ❤ ❤ ❤

zoom 3

 

Un projet d’atelier aux couleurs toutes douces

Pour ce projet qui sera proposé dans plusieurs crops d’automne, je me suis laissée charmer par la collection Embruns des Petits Ciseaux, associée à une petite touche d’Encre & l’Image, et un imprimé de Béatrice Garni qui m’a juste fait craquer. Tout ça s’associe à merveille et fait une base parfaite à prolonger avec les encres et les tampons ! D’ailleurs, saurez-vous repérer dans les images qui suivent les extraits de la collection l’Encre & l’Image qui sortira mi-octobre ???

bdef Mini - Le Bonheur en Famille 2

Il s’agit d’un petit album au format original, puisqu’une fois ouvert, chacune de ses pages fait un format A4, idéal pour laisser s’exprimer notre créativité ! Son joli combo tout doux se prêtera aussi bien aux photos de famille, aux ambiances automnales ou encore aux souvenirs de vacances. Côté techniques, nous travaillerons aussi bien le Gesso et les encres Distress que le Bistre et les Neocolor II : un mêli-mêlo de techniques pour exploiter à 200 % nos tampons !

bdef Insta 01

Bdef Insta 02

bdef Insta 03

bdef Insta 04

C’est un projet que vous pourrez retrouver

à St SERVAIS (29) le dimanche 13 octobre (comme la salle est grande, il reste encore quelques petites places si vous êtes tentés 😉 )

les 9 & 10 novembre à ORLEANS (ateliers complets)

et le 8 décembre à BESANCON : les inscriptions ouvrent tout juste pour cette crop, je vous en dirai plus sur le programme la semaine prochaine !

Belle fin de semaine à tous, d’autres projets sont en préparation, j’aurai bientôt tout plein de choses à vous montrer 😉

 

Un projet « Art Journal » pour l’association Scrapasauce – à Rieumes le 5 octobre !

Et si on parlait un peu d’une rencontre à venir, aujourd’hui ? Et plus particulièrement du projet que je vous proposerai à RIEUMES (près de Toulouse) le samedi 5 octobre.

Il y a un petit moment que cet Art Journal me trottait dans la tête. Et lorsque nous avons parlé avec Fredo d’un projet pour cette journée créative, l’idée s’est imposée ! Cette artiste exceptionnelle, par son oeuvre mais également par son parcours de vie, sa force et son énergie incroyable, est encore et toujours une fabuleuse source d’inspiration.

zoom 4

Ses mots, son univers seront le point de départ de cet Art Journal. Dans les pas de Frida, nous allons parler d’art, de créativité, d’inspiration… autant de thèmes qui nous sont chers 😉 Nous en profiterons pour jouer avec encres et peintures, pour s’essayer aussi à manier le crayon, mais nous irons aussi piocher dans la malle à tissus et nous essayer au transfert d’image pour ajouter une petite touche textile à cet art-journal.

zoom 5

zoom 3

Si vous souhaitez avoir plus de renseignements sur cette journée, contactez l’association  scrapasauce@orange.fr

Il reste encore quelques petites places disponibles 😉

2019_10 RIEUMES

Comme un Lundi #214 – plein de bonnes raisons d’oser dessiner !

Un petit article un peu différent pour ce Comme Un Lundi, pour faire suite à tous les adorables commentaires que vous m’avez laissé sur Facebook ou Instagram suite aux extraits de mon carnet de voyage parisien publiés la semaine passée. Merci beaucoup beaucoup à tous !!!! Je les ai lus avec plaisir, et ça m’a fait chaud au coeur tous ces gentils commentaires. Mais au fil des lignes, j’ai eu l’impression que beaucoup d’entre vous aimeraient « savoir » dessiner et partant du principe qu’ils / elles ne « savent pas », n’osent pas se lancer. Comme si, finalement, le dessin c’était quelque chose de l’ordre du don, de l’inné… soit on l’a, soit on ne l’a pas, mais si on ne l’a pas, pas la peine d’essayer, on n’y arrivera jamais. C’est ça ? J’ai à peu près résumé vos impressions ? Alors je vais vous donner la preuve en images que NON, la capacité de dessiner n’est pas réservée à une élite (chanceuse) qui serait née avec cette faculté 😉

Preuve en image n°1 : même lieu, même personne au bout du crayon… et 4 petites années d’écart

(pour les curieux, il s’agit de l’Ile Louët, à Carantec, Finistère Nord, et la jolie petite maison qu’on y voit est un gîte qui peut être loué avec un peu de patience – il y a environ 2 ans d’attente LOL)

Preuve en image n°2 : côté portrait cette fois… mes tous premiers essais en 2012, en suivant une classe en ligne de Suzi Blu. J’étais fan de ce qu’elle faisait, et je le suis toujours autant !!! C’est elle qui m’a motivée à me lancer 😉

Depuis, je n’ai jamais arrêté, et j’ai suivi plusieurs classes en ligne autour de ce thème. En particulier « Let’s Face It » de Kara Bullock  ou encore Canvas Journey 1 & 2 de Karine Bossé (KaboStudio)

Ce dernier portrait, je viens tout juste de le finir en suivant l’un de ses ateliers 🙂

Assister à quelques séances de modèle vivant a été un gros déclic aussi, que ce soit pour le portrait ou pour les nus ! On apprend vite quand on est plongé au coeur d’un groupe et qu’il y a un rythme à tenir 🙂

Preuve en image n°3 : petits dessins « in situ » à trois petites années d’intervalle. Parce qu’il n’y a rien de tel que le dessin sur le vif pour progresser !!! Les premières fois, ce n’est pas facile… les autres font toujours mieux que nous (et pas que les premières fois d’ailleurs LOL, surtout quand ces autres sont Gwen Scharlipp ou mon cher époux !!!), on a peur du regard des passants, on n’est pas content de ce que l’on réalise…

Et pourtant, dessin après dessin, on progresse ! C’est même impressionnant de voir à quelle vitesse nos croquis évoluent, pour peu que l’on pratique régulièrement (ne serait-ce que 15 mn par jour, ou 1h à 2h par semaine ! ).

Finalement, le dessin, c’est comme le sport ou la musique : si on n’a jamais pratiqué, on aura du mal à arriver au bout d’un marathon ou d’un concerto. Mais si on est motivé, si on se lance, et si on tient la cadence… on peut être surpris soi-même par les résultats 😉

Et pour finir ce loooong post, voici quelques petites pistes pour oser vous lancer :

  • pas la peine d’acheter des tas de matériel pour commencer ! Un bic et des post-it peuvent suffire LOL – il sera toujours temps de vous équiper petit à petit, au fur et à mesure de vos envies et de vos goûts en matière de techniques, outils, couleurs ! Quasiment tous mes croquis « in situ » sont réalisés avec un crayon à papier, un crayon gel noir Uniball waterproof (UB-157) qui ne m’a pas coûté plus de 3 euros, et une boîte d’aquarelle réduite à une petite vingtaine de couleurs (je pourrais faire avec moins, j’en suis sûre, mais j’ai peur de manquer LOL), le tout sur un papier aquarelle 1er prix de chez Dalbe, ou sur mon carnet Moleskine aquarelle (seule petite folie, mais j’adore son format et son papier).
  • soyez patient et indulgent avec vous : Rome ne s’est pas faite en un jour, et la première fois que vous êtes monté sur un vélo, vous n’avez sans doute pas attaqué une rando de 20 km ! Bien souvent, le critique le plus sévère envers vos dessins, ce sera vous ! Alors faites-le taire une bonne fois pour toute, et continuez à avancer, un dessin après l’autre !
  • motivez-vous en rejoignant un groupe – ce peut être virtuel (comme par exemple les astuces dessin et challenges proposés par Renata sur son blog), ou encore mieux : de vraies rencontres avec un groupe d’Urban Sketchers – il y a en un peu partout, et le mouvement ne cesse de s’étendre : mettez un petit mot sur le groupe facebook Urban Sketchers France, et vous trouverez rapidement de la compagnie pour vous lancer 🙂

*****

Et pour vous rassurer une dernière fois… dites-vous bien que les dessins montrés dans cet article ne sont pas les premiers que j’ai réalisés… je n’ai pas pensé à scanner ou photographier ce que je faisais il y a 15 ou 20 ans, mais je vous assure que vous seriez décomplexés une bonne fois pour toute en les voyant LOL.

Et une dernière chose : dans ma p’tite tête, je ne « sais » toujours pas dessiner, et je vois toujours des dessins qui sont teeeeellement mieux que les miens. Mais j’y prends plaisir, et chaque dessin en appelle un nouveau : Il y a toujours moyen de continuer à apprendre et à progresser. C’est ça qui est extraordinaire 🙂

*****

 

 

Et la gagnante est…..

Vous avez été nombreuses à participer, on dirait que ce petit tableau vous tentait bien 😉

Il a fallu malheureusement désigner une unique gagnante, et j’ai laissé le hasard faire son travail…

******************* roulements de tambour******************

Et voici le commentaire gagnant :

Résultat

Félicitations à toi Isabelle !!!!! Il faudra que tu me dises si je le glisse dans une enveloppe, ou si tu passes le prendre à l’atelier 😉

 

Merci à toutes pour vos gentils mots, je suis désolée de ne pas avoir pu vous faire plaisir à toutes <3. Mais à défaut d’avoir gagné le tableau, lancez-vous à votre tour : ce type de réalisation, où l’on avance « à l’aveugle » réserve bien souvent de très belles surprises !!!

 

 

Comme Un Lundi #213 – un cadeau est caché à l’intérieur !!!

Comme un Jour en DI - 2019

Ce week-end était placé sous le signe de l’expérimentation, celles (ceux) d’entre vous qui me suivent sur FB ou Instagram ont pu suivre le feuilleton de mes aventures colorées 😉

Le principe était à la base de travailler sur une « série », en suivant ici les propositions Jeanne Oliver dans un de ses exercices créatifs comme point de départ (dont je me suis assez rapidement éloignée, on ne se refait pas LOL)

* Jeanne Oliver a écrit un livre : The Painted Art Journal, et propose plusieurs classes en ligne. Son travail est particulièrement inspirant ❤

000 Serie Mahogany 01

L’idée générale est simple : travailler vite, et sans réfléchir, sur plusieurs fonds A4 à la fois. Les techniques / couleurs sont appliquées de façon successive, tous les fonds étant travaillés avant de passer à l’étape suivante. Sur l’image ci-dessus, vous voyez ainsi où j’en étais après être passée par les étapes

  • bistre Mahogany sur surface mouillée
  • stick d’aquarelle noire
  • Gesso
  • Crayon noir

(peu importent finalement les techniques utilisées, l’important étant le travail en série)

J’ai ensuite continué avec :

  • de la peinture acrylique gris-vert
  • des crayons de couleurs
  • A nouveau du Gesso (avec un pochoir)
  • du Gesso noir
  • du Posca noir

Voilà où ça m’a menée :

000 Serie Mahogany 02

000 Serie Mahogany 04

Et quelques zooms :000 Serie Mahogany 03

La question qui se posait ensuite étant… que faire de tout cela ? (sachant que l’option de les encadrer et les mettre au mur m’aurait bien séduite, mais que je n’ai pas de mur disponible pour 9 tableaux A4 LOL).

*****

J’ai donc commencé par sélectionner 5 fonds, et je les ai découpés chacun en 3. J’ai ainsi obtenu 15 fonds de pages 10 x 20 cm, que j’ai mis de côté pour réaliser

UN ART JOURNAL

000 Serie Mahogany 05

J’ai choisi l’un des fonds, que j’ai utilisé pour décorer une couverture réalisée avec une pièce de tissu toilé, et de la cartonnette :

000 Serie Mahogany 14000 Serie Mahogany 13

A l’intérieur, un accordéon en papier blanc, un tout petit peu plus grand que les fonds découpés. Il ne me restera plus qu’à piocher dans les fonds petit à petit, y ajouter quelques éléments, et les coller dans l’accordéon pour alimenter mon Art Journal.

000 Serie Mahogany 12

J’aime bien l’idée d’avoir des supports aléatoires qui soient à la fois tous différents et en même temps coordonnés entre eux. L’idée de ne pas avoir à me relancer dans de la grosse patouille avant de réaliser une page me plait bien aussi 😉

*****

Si vous avez bien suivi, il me restait encore quelques fonds. Sur l’un d’entre eux, j’ai ajouté tout simplement une phrase découpée dans un magazine.

000 Serie Mahogany 10

Celui-là, je pense, va finir sur l’un des murs de mon atelier. Je l’aime bien cette phrase 🙂

000 Serie Mahogany 11

*****

Sur un second fond, j’ai commencé par positionner une petite phrase :

000 Serie Mahogany 06

Puis j’ai ajouté un motif tamponné, histoire d’avoir un point de départ :

000 Serie Mahogany 07

Puis, un tampon après l’autre, le point focal s’est étoffé :

000 Serie Mahogany 08

Et voici le résultat final :

000 Serie Mahogany 09

Est-ce qu’il vous plait ???

Parce que si c’est le cas, j’ai une bonne nouvelle pour vous : je n’avais pas assez de fonds pour en envoyer à toutes celles qui m’ont dit que ça leur ferait bien plaisir d’en recevoir un. Mais ce tableau-là (format 20 x 30 cm) ira chez l’une d’entre vous !

POUR TENTER VOTRE CHANCE :

– Laissez-moi un commentaire sous cet article avant le 28 juillet minuit

– Surveillez le blog dans la semaine du 29 juillet : j’annoncerai le résultat du tirage au sort qui désignera la (le) nouveau propriétaire de ce petit tableau 🙂

*****

Le planning des ateliers 2019-2020 est en ligne

Ouh la la, ça donne le vertige tout ça ! Le planning est déjà bien bien chargé pour les 12 mois à venir. Vous êtes extraordinaires ❤ ❤ ❤

Bien sûr, toutes les inscriptions ne sont pas encore ouvertes, et les aperçus des projets viendront un peu plus tard (ce qui nous permettra de jouer avec les nouveautés qui ne manqueront pas de sortir d’ici là). Mais si vous voulez déjà vérifier si je viens près de chez vous, et bloquer les dates dans vos agendas, c’est par ici que ça se passe :

Planning des ateliers 2019 / 2020

*****

Et notre tout premier rendez-vous de la rentrée est fixé le 5 octobre à RIEUMES près de Toulouse, avec l’association Scrapasauce. Un projet Mixed Media sur une journée, dont je vous montrerai bientôt les aperçus ! Une plongée dans l’univers inspirant de Frida Kahlo, pour laisser s’exprimer notre créativité 🙂

2019_10 RIEUMES

 Pour tout renseignement, contactez l’association : scrapasauce@orange.fr

A vos agendas !!! Je suis très heureuse d’avoir la chance de vous retrouver ici, là, ou encore là-bas dans les mois à venir 🙂