Un Art Journal à fabriquer soi-même

Je ne sais pas si vous êtes comme moi ?

Avec chaque nouvelle année qui s’annonce, me viennent des envies de changements et de nouveaux challenges !

Après tous ces lundis, mon Art Journal a bien épaissi, et les vôtres aussi sûrement….

 Alors ce petit tuto du samedi est pour vous : celles et ceux qui ont envie de d’aborder un autre thème ou un autre format, ou ceux et celles qui n’ont pas encore osé se lancer et qui saisiront cette occasion de prendre l’aventure en route.

Créer son Art Journal en quelques étapes

Art Journal II

 Rien de tel qu’un nouveau carnet pour avoir une furieuse envie de créer, et de couvrir de couleurs toutes ces pages blanches !

Celui que je vous propose de réaliser mêle déjà les formats et les textures : avec un support aussi varié, chaque page sera l’occasion de partir dans une direction nouvelle, et de tester de nouvelles combinaisons de couleurs, de nouvelles compositions, de nouveaux challenges.

Côté fournitures, voici ce que j’ai utilisé :

– une page de Grunge Paper (matériau souple, qui ressemble au Grunge Board, mais en plus fin. Il offre l’avantage d’être très résisant, tout en restant maléable)

– Un papier d’encadrement noir à rayures (ce qui permet de disposer d’un format plus grand qu’avec les papiers de scrap classiques)

– un gros bouton et un lacet de cuir (pour la fermeture)

– des papiers variés : papier aquarelle (format raisin, de façon à pouvoir couper plusieurs pages dans chaque feuille), pages de vieux livre (pages doubles ci-possible, et se rapprochant du format de votre Journal), tags, etc. : tout cela formera les pages intérieures

Pour un Art Journal aux dimensions finales de 14 x 21 cm, vous devrez préparer :

– dans le Grunge Paper, un rectangle de 38 x 21 cm (comme le Grunge Paper a une longueur de 30,5 cm seulement, j’ai fait un raccord pour obtenir ces dimensions)

– dans le papier d’encadrement à rayures un rectangle de 48 x 21 cm

–  dans le papier aquarelle, autant de pages 12 x 20 cm que vous le désirez (dans mon album, il y en a une bonne douzaine)

  Voici comment assembler les différents éléments :

 IMG_2937

Le Grunge Board est plié à 14, puis 28 cm du bord gauche. Les plis ne se marquent pas nettement, c’est normal : c’est dû à la souplesse du matériau.

Il est ensuite recouvert sur toute la longueur par le papier d’encadrement à rayures (qui dépasse donc à gauche et à droite).

IMG_2936

 Les morceaux de papier à rayures qui dépassent à gauche et à droite sont déchirés, puis rabattus vers l’intérieur de la couverture, comme sur l’image ci-dessus.

 IMG_2938 IMG_2939

Les papiers qui composeront les pages intérieures sont ensuite réunis :

– les pages de papier aquarelle sont pliées en deux, de façon à obtenir des double-pages

– les pages de livre, séparées par le milieu, de façon là encore à obtenir des double pages

– puis à votre goût : des pages quadrillées, des tags, du papier patron, etc : toute matière qui saura vous inspirer !

Ces pages aux formats et motifs différents sont glissées les unes dans les autres, de façon à créer 5 livrets, chaque livret comportant environ 4-5 double pages.

N’hésitez pas à insérer des pages plus petites, ou à déchirer dans la longueur vos double pages de façon à en diminuer le format.

Par-ci, par-là, glissez un tag (vous pouvez par exemple les coller au niveau de la charnière, de façon à ce qu’ils restent libres, et fassent une sorte de mini-page intercallée dans l’album), un bout de tissu, un morceau de papier avec un tableau ou une écriture différente.

 IMG_2940

Pour maintenir le tout :

 Les livrets prennent place côte à côte dans l’album, et sont assemblés par une couture (couture machine, sur toute la longueur, ou à la main, en préparant 4 trous dans la couverture et dans chaque feuillet) : à chaque feuillet sa couture, espacée de 5 mm environ de la précédente. De cette façon, votre Journal pourra prendre jour après jour de l’épaisseur tout en gardant une jolie forme.

 IMG_2945

 N’hésitez pas à utiliser des pinces pour maintenir les pages en place, le temps de les coudre.

Vous pouvez aussi border toute la couverture d’une couture : elle n’en sera que plus solide.

 Il ne vous reste plus qu’à fixer un gros bouton sur le rabat de la couverture, et à entortiller autour votre lacet en cuir : de cette façon, l’album sera facilement maintenu fermé. Mais il pourra également s’épaissir sans que cela gêne le système de fermeture.

Art Journal II

Voilà voilà 🙂

 Il ne me reste plus qu’à vous donner rendez-vous lundi pour notre prochaine page d’Art Journal !

Publicités

2 réflexions au sujet de « Un Art Journal à fabriquer soi-même »

    1. Manuéla Auteur de l’article

      Le Grunge Paper est un produit créé par Tim Holtz : Grunge Paper et Grunge Board font partie des ses produits « idea-ology » produits sous la marque Advantus. LauraPack avait également créé un produit similaire, à la fois souple et résistant.

      J'aime

      Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s